Rééducation périnéale (après l’accouchement)

   Ca y est… le plus beau jour de votre vie est arrivé! votre petite merveille est là! vous nagez dans le bonheur malgré quelques cernes laissées par les réveils nocturnes répétés… la table de la salle ou le plan de travail de la cuisine ressemble à un champs de bataille… mais pas grave vous êtes é-pa-nouie!!!

  Bon… là ça fait 1 mois que vous avez accouché… alors ça suffit le bazar…

debordee

  Oh!! mais qu’est ce que vous retrouvez caché sous la facture de cantine de l’ainé ou a coté de votre dernier avis d’imposition??? votre ORDONNANCE DE REEDUCATION PERINEALE !!

  Brrr… vous l’aviez oubliée…
  Aller… Aller… on se motive et on oublie ce que votre meilleure copine Josie vous a raconté de ses séances interminables pendant lesquelles elle devait monter des escaliers ou dessiner des montagnes avec son périnée… sur un écran d’ordinateur… dans la plus grande solitude!

 

 

La rééducation du périnée c’est à la fois rééduquer… mais aussi éduquer!

sage-femme-metier-parfois-mal-connu-L-SandZtNous vous faisons donc travailler de manière à redonner de la force musculaire à votre périnée mais aussi à vous apprendre comment le protéger dans votre vie quotidienne (efforts, sport…).

Pour cela, nous utilisons une méthode de rééducation manuelle par les images. Toutefois, dans certaines indications, il peut être nécessaire d’envisager un travail par electro-stimulation ou biofeedback… nous pourrons donc vous faire travailler avec un appareil spécifique, tout en vous guidant et en vous encadrant sur les exercices à effectuer.

Ne voyez pas la rééducation comme une contrainte… nous faisons en sorte que ce travail se fasse dans la décontraction et la bonne humeur. C’est souvent l’occasion pour les mamans d’échanger sur le rythme de sommeil de bébé, sur l’évolution de son alimentation, sur le portage, sur la contraception et même sur des sujets plus intimes.

 

Parole de Maman, Cécile…

« Maman d’un petit Eliott, les séances de rééducation sont rapidement devenues l’occasion de parler de mes angoisses et de me rassurer quant a mon nouveau rôle de mère! Je me suis rapidement sentie en confiance : c’est très rassurant de savoir qu’une séance « thé » est possible en cas de coup de calgon. On y apprend plus qu’à rééduquer son périnée. »